Fraîche et colorée, l’alimentation méditerranéenne est l’alimentation la plus étudiée par la science et la plus reconnue pour ses bienfaits sur la santé cardiovasculaire et la longévité.

L’alimentation faible en glucides, quant à elle, est reconnue pour ses bienfaits sur le contrôle de la glycémie chez les personnes vivant avec le diabète, sur la perte de poids et sur la réduction de la prise de médicaments.

Dans ce livre, Èvelyne Bourdua-Roy, médecin certifiée en médecine de l’obésité, et Sophie Rolland, neuroscientifique et candidate à la maîtrise en nutrition, combinent le meilleur des deux mondes : les riches saveurs de la Méditerranée ainsi que des stratégies qui optimisent la santé métabolique et favorisent la perte de poids.

Enfin un livre sur la santé métabolique et la cuisine méditerranéenne saine! Nos expertes et auteures reconnues abordent le sujet de façon informative, accessible et pratique dans la première moitié du livre.
La deuxième moitié contient plus de 50 recettes savoureuses et faciles à faire avec des ingrédients courants. Elles sont riches en vitamines,  minéraux et polyphénols, en plus d’être équilibrées et adaptées à toute la famille.

Pourquoi jeûner ? Vous voulez perdre du poids, optimiser votre santé métabolique, renverser certaines maladies chroniques liées au style de vie (diabète de type 2, obésité, stéatose hépatique, etc.) et ralentir le vieillissement prématuré ainsi que les problèmes de santé qui y sont associés, comme l’Alzheimer ? Et si manger santé et bouger plus n’étaient pas suffisants ? Nous avons tous la capacité de faire une bascule métabolique, qui permet d’alterner entre un état de stockage de l’énergie (engraisser), de renouvellement, de croissance et de prolifération, et un état de déstockage (maigrir), de ménage, de recyclage age et d’élimination de ce qui est dysfonctionnel ou toxique, y compris les cellules potentiellement cancéreuses.

La vie moderne pleine d’abondance nous a coincés de manière chronique dans l’état de stockage et de prolifération, qui n’est plus compensé. L’équilibre a été interrompu, et cela entraîne de la dysfonction, allant de la fatigue et du gain de poids aux cancers et aux maladies chroniques modernes dont l’incidence ne cesse d’augmenter dans notre société. L’absence de cette bascule nous rend gros et malades.Les êtres humains, comme tous les êtres vivants, ont en eux un mécanisme ancien qui permet d’éliminer les cellules malades et dysfonctionnelles, de faire le ménage et de brûler les graisses stockées. Cela s’appelle l’autophagie. Ce n’est que depuis les cinq dernières années que la science a compris comment ce mécanisme fonctionne et pourquoi il doit fonctionner.

Ce livre, fruit d’innombrables heures de recherche dans la littérature scientifique et de l’expérience clinique plusieurs avec des centaines de patients, vous expliquez comment réactiver la bascule métabolique pour que vous puissiez potentialiser l’autophagie et rétablir votre propre équilibre. Vous avez en vous tout ce qu’il faut pour améliorer votre santé, et ce livre est le meilleur outil qui soit pour vous aider à y parvenir. Bon Jeûne!–

Vous trouverez dans ce livre

La science la plus à jour,
bien vulgarisée

Des données et des exemples tirés de notre vaste expérience en clinique et en coaching

Une vision de la médecine et de la santé métabolique axée sur la prévention et le renversement, ainsi que ce qui se fait aux États-Unis

Une approche qui soutient la santé physique et mentale de toute la famille

Des recettes succulentes à faible impact glycémique et insulinique

Beaucoup de références scientifiques et de matériel bonus inclus dans le site web accompagnateur

À propos des auteures

Èvelyne Bourdua-Roy

La Dre Evelyne Bourdua-Roy est médecin de famille au Québec, au Canada. Elle est certifiée en médecine de l’obésité par l’American Board of Obesity Medicine et possède une certification en médecine de la dépendance délivrée par la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke. Elle a fondé une clinique à but non lucratif dédiée au renversement des maladies chroniques liées au mode de vie, qui a traité plus de 2000 patients de 2017 à 2023. 

Elle est l’auteure et la coauteure de 7 best-sellers sur la réduction thérapeutique des glucides, le renversement de maladies chroniques liées à la résistance à l’insuline et le jeûne. Elle voit de nouveaux patients au Centre Médical Intégratif et Évolutif (CMIE) de St-Bruno-de-Montarville, une clinique privée située sur la Rive-Sud de Montréal, pour la santé métabolique, le renversement du diabète de type 2, la perte de poids et l’hormonothérapie bio-identique.

Elle est également co-fondatrice du Sommet virtuel de la santé métabolique et co-animatrice du podcast Santé-vous mieux!, conférencière internationale et maman de deux jeunes enfants. 

Sophie Rolland

Sophie est titulaire d’une maîtrise en neurosciences de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et termine actuellement sa maîtrise en nutrition à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Elle a été la directrice de la Clinique Reversa durant 4 ans. C’est une experte du jeûne et de l’alimentation cétogène. 

Elle est également collaboratrice et co-auteure de plusieurs livres à succès tels que Le grand livre du jeûne,Renverser le surpoids et le diabète de type 2 à l’aide du protocole cétogène de Reversa et Perdre du poids en mangeant du gras tome 3. 

Elle est également co-fondatrice du Sommet virtuel de la santé métabolique co-animatrice du podcast Santé-vous mieux! et conférencière internationale.

Sophie est aussi titulaire d’une certification de l’American Nutrition Association sur les fondements et notions avancées de l’alimentation cétogène.

Elle est également la fière maman de quatre enfants, dont trois sont complètement cétogènes depuis plus de cinq ans.

Elle a adopté l’alimentation cétogène en 2018, ce qui a amélioré de façon notable son anxiété chronique ainsi que le trouble du déficit de l’attention (TDA) de ses trois garçons.

Èvelyne Bourdua-Roy

La Dre Evelyne Bourdua-Roy est médecin de famille au Québec, au Canada. Elle est certifiée en médecine de l’obésité par l’American Board of Obesity Medicine et possède une certification en médecine de la dépendance délivrée par la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke. Elle a fondé une clinique à but non lucratif dédiée au renversement des maladies chroniques liées au mode de vie, qui a traité plus de 2000 patients de 2017 à 2023. 

Elle est l’auteure et la coauteure de 7 best-sellers sur la réduction thérapeutique des glucides, le renversement de maladies chroniques liées à la résistance à l’insuline et le jeûne. Elle voit de nouveaux patients au Centre Médical Intégratif et Évolutif (CMIE) de St-Bruno-de-Montarville, une clinique privée située sur la Rive-Sud de Montréal, pour la santé métabolique, le renversement du diabète de type 2, la perte de poids et l’hormonothérapie bio-identique.

Elle est également co-fondatrice du Sommet virtuel de la santé métabolique et co-animatrice du podcast Santé-vous mieux!, conférencière internationale et maman de deux jeunes enfants. 

Sophie Rolland

Sophie est titulaire d’une maîtrise en neurosciences de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et termine actuellement sa maîtrise en nutrition à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Elle a été la directrice de la Clinique Reversa durant 4 ans. C’est une experte du jeûne et de l’alimentation cétogène. 

Elle est également collaboratrice et co-auteure de plusieurs livres à succès tels que Le grand livre du jeûne,Renverser le surpoids et le diabète de type 2 à l’aide du protocole cétogène de Reversa et Perdre du poids en mangeant du gras tome 3. 

Elle est également co-fondatrice du Sommet virtuel de la santé métabolique co-animatrice du podcast Santé-vous mieux! et conférencière internationale.

Sophie est aussi titulaire d’une certification de l’American Nutrition Association sur les fondements et notions avancées de l’alimentation cétogène.

Elle est également la fière maman de quatre enfants, dont trois sont complètement cétogènes depuis plus de cinq ans.

Elle a adopté l’alimentation cétogène en 2018, ce qui a amélioré de façon notable son anxiété chronique ainsi que le trouble du déficit de l’attention (TDA) de ses trois garçons.

Sophie Leroux

«Votre livre sur la cuisine méditerranéenne est une véritable révélation ! J’ai été captivée par les arguments convaincants sur les bienfaits pour la santé. Une lecture informative et inspirante.»

Antoine Dubois

«Fascinant ! Enfin de la cuisine santé. Les explications sont claires et bien documentées. Bravo pour cette approche éclairante.»

Élise Martin

«Je suis conquise par votre livre qui met en lumière les bienfaits de la cuisine méditerranéenne sur la santé. Les informations sont présentées de manière accessible. Une lecture essentielle pour tous ceux soucieux de leur bien-être.»

Pierre L.

«J’adore les saveurs de la Méditerranée mais avec mon pré-diabète, je ne croyais pas que c’était pour moi. Je suis enchanté par votre livre ! »

Faites nous parvenir vos commentaires !

12 + 3 =

Foire aux questions

Pourquoi les recettes du livre n'indiquent-elles pas les valeurs nutritionnelles, comme les calories et les grammes de chaque macronutriment?
  1. Nous ne suggérons pas à la majorité des gens de compter leurs calories ni d’avoir un nombre précis de grammes de glucides et lipides dans chacun de leurs repas. Nous croyons que le calcul des calories et des macronutriments (à l’exception des protéines) sont des outils à essayer chez certaines personnes, dans un contexte où il y a une absence d’amélioration, malgré le respect des principes de base de l’alimentation méditerranéenne (par exemple poids qui ne baisse pas si on est dans une démarche de perte de poids, ou glycémies qui ne se normalisent pas). 
  2. Par ailleurs, la quantité totale des glucides par repas dépend de là où on se trouve sur le spectre de l’hyperinsulinémie et de la résistance à l’insuline. Ainsi, plus on a une mauvaise santé métabolique et plus il faut réduire ses apports en glucides nets par repas et réduire le nombre de repas consommés par jour (maximum 3, idéalement 1 ou 2, sans aucune collation). 
  3. Toutes les recettes peuvent être adaptées en réduisant la quantité de glucides et en augmentant celle des protéines et/ou des lipides, au besoin. 
  4. Bref, dans un premier temps, les efforts devraient plutôt être mis à éviter les aliments transformés et raffinés, à réduire le nombre de repas par jour, à éliminer entièrement les collations et le grignotage entre les repas, et à manger lentement dans la pleine conscience pour nourrir son corps (et non gérer ses émotions ou son stress). 
Je soupçonne avoir une résistance à l’insuline. Que devrais-je faire?

Pour renverser une résistance à l’insuline, il faut manger moins de glucides à chaque repas, diminuer le nombre de repas par jour à un maximum de 3, mais idéalement 2 ou 1, intégrer des périodes de jeûne intermittent ou prolongé, faire de l’activité physique (idéalement à jeun), augmenter sa masse musculaire, diminuer ou éliminer l’alcool, mieux gérer son stress (parce que le cortisol fait augmenter la sécrétion d’insuline), et éliminer l’inflammation chronique.

J’adore manger des légumineuses, et certaines de vos recettes en contiennent, mais j’ai des problèmes de santé métabolique (syndrome métabolique, surpoids, hypertension artérielle, glycémies limites, diabète de type 2, stéatose hépatique, etc.). Comment concilier les deux?
  1. Plus on a une mauvaise santé métabolique et plus il faut faire attention à ses apports en glucides. Les légumineuses contiennent une quantité importante de glucides, certaines plus que d’autres. Les lupins en contiennent moins. 
  2. On peut bien sûr en manger, mais il faut garder les portions plus petites, tout en veillant à avoir des apports adéquats en protéines.
Est-ce que les enfants peuvent adopter une alimentation méditerranéenne métabolique? Je n’ai pas envie de faire deux repas!
  1. Absolument! L’alimentation méditerranéenne métabolique est riche en nutriments, en protéines, en fibres et en vitamines et minéraux. 
  2. Il ne faut pas oublier que plus d’un tiers des enfants québécois sont en surpoids ou en situation d’obésité. Ainsi, réduire leurs apports en sucres simples, en produits transformés et raffinés et en glucides vides (comme le riz blanc) ne peut que leur être bénéfiques.